L’Orient

L’Orient

M’appelle

Sur l’oreiller

Les paysages

Sont tous rejoints

Par ce soleil indéfini

Chaque recoin de la découverte

Fait cavaler aujourd’hui la mémoire

Et l’envie de lier le noir à la rétrospection de genèse (!)

Ce post a été publié et mis en Une via l'outil de publication libre et gratuit de Merco6. Publiez votre création !

Qu'en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dire que le rose est fait de noir ou la doctrine des couleurs

La recherche, une espèce de patience.