Le souvenirs de ses baisers

Dans la poussière et dans l’écume
Elle a des yeux parfum d’agrume
Elle a fait naître plusieurs lunes
Elle envoie paître en demi-lunes

Elle n’est pas pareille aux autres
Elle fait fi de ses apôtres
Qui comme moi lui font l’aumône
D’une escapade au gré de l’aune

Les rires dans l’obscurité
Ne suffiront à me ôter
Le souvenir de ses baisers
Enfouis dans mon antiquité.

Ziyad

Ecrit par Ziyad

Des textes qui me passent par la tête !

Qu'en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Délivrance